La séparation

Le chemin pour retrouver le pouvoir sur sa vie

La séparation ou le divorce, comme la perte par décès, est l’une des plus grandes sources de stress pour l’être humain. Elle affecte autant au niveau physique qu’émotionnel, relationnel et spirituel. Vous pouvez passer par une gamme d’étapes, de défensives et d’émotions: choc, déni, fuite, culpabilité, colère, pleurs et peine. De prendre conscience de notre perte, de nos rêves qui s’écroulent nous amène parfois à douter de soi, à remettre en question ses priorités, ses valeurs et le sens de sa vie. Nous pouvons aussi ressentir la peur d’entrer à nouveau en relation et de reproduire le même fonctionnement ou systèmes relationnel dans notre couple.

Et pourtant… l’expérience souffrante d’une séparation peut devenir l’occasion de mieux se connaître et de reprendre un pouvoir sur sa vie. Transformer cette blessure relationnelle ne se fera que par la relation, soit en consultant un thérapeute formé comme spécialiste de la relation pour nous permettre de sortir de l’isolement afin de nommer nos manques, nos émotions souffrantes, nos malaises, d’arriver à ressentir nos besoins et à s’en responsabiliser.

Ne jamais oublier que dans toute relation s’installe des systèmes relationnels, chacun a 50% de son bout de responsabilité dans le système.

En quittant une relation, vous partez avec votre bout du système et vous continuerez à le reproduire dans toutes vos relations.

Et si c’est l’autre qui a quitté ou qui vous a trahi, il est aussi important de trouver votre responsabilité. Posez-vous la question: « ou vous êtes-vous trahi dans la relation, ou vous êtes-vous nié ou lâché?….

Le TRA, Thérapeute en relation d’aide MD vous aidera à identifier vos systèmes relationnels, qui sont entretenus par la non-acceptation de ce que vous vivez (émotions et besoins non exprimés), à avoir accès à la souffrance sous le système, à reconnaître et à accepter vos émotions et besoins.

« Celui qui travaille à créer sa vie plutôt qu’à la subir ou à prendre du pouvoir sur celle des autres réussit à passer de la dépendance asservissante au sentiment profond de liberté dans ses relations affectives »

 

Colette Portelance
Auteure des livres « Vivre en couple heureux, c’est possible »
« Les secrets de la relation amoureuse »


LA SÉPARATION EN PÉRIODE DE CONFINEMENT

J’observe autour de moi et dans mon bureau, combien le confinement peut avoir un impact de nous rapprocher ou bien l’effet contraire : le couple n’aura pas survécu à cette période.

Un stress trop élevé, le virus, le stress financier, l’inconnu, le haut taux d’insécurité, le partage du quotidien, nos rôles qui changent, l’espace restreint, le manque de social…. Pour certains, le confinement a tout simplement fait ressortir le pire de nous et nous en ressortons profondément blessés.

Chacun de vous souffrent. Chacun de vous a accumulé une charge durant cette longue période, un stress énorme, et au final, vous arrivez à une fatigue avec des moments parfois de survie psychique.

Voici quelques pistes pour arriver à un apaisement :

• Vous êtes chargés de réactions et vous avez besoin d’être entendu dans cette charge qui est parfois faite de blâme, de jugement. Vous avez besoin de chialer sur l’autre. Trouvez quelqu’un qui puisse vous entendre !
• Commencer à revenir à vous et à vous ouvrir à reconnaitre que vous êtes dans l’irresponsabilité et que votre souffrance ne fera qu’augmenter.
• Éloignez-vous du déclencheur, de toute personne qui vous ramène à l’autre ou qui vous en parle (comme par exemple aller voir la page Facebook pour voir ce qu’il/elle a fait)

En commençant ce processus, prenez le temps d’identifier votre douleur. Je vous propose d’avoir un journal personnel pour commencer à écrire ce qui vous ferait du bien (réactions, charges, émotions, douleurs)

Ce processus est inspiré du petit cahier d’exercice pour soulager les blessures du cœur, de Colette Portelance aux Éditions Jouvence 2013.


OUTIL DANS LE PROCESSUS DE SÉPARATION

Quand nous nous retrouvons dans la douleur de la perte ou de la séparation, nous sommes bien souvent dans une totale impuissance ou ignorance devant ce processus. En plus de vivre la douleur de la séparation qui nous était inconnu, vient s’ajouter l’angoisse dû à la méconnaissance du processus et des mots pour l’exprimer. 

Que nous soyons laissés ou que nous ayons laissé l’autre, Yvan Phaneuf nous propose dans son livre, où nous avons à comprendre ce qui s’est passé et à reconnaître notre bout de responsabilité.

Pour sortir gagnant, dit Yvan Phaneuf, il faut se remettre en question.
On doit se poser les questions suivantes :
– Que s’est-il passé ?
– Comment en sommes-nous arrivés là ?
– Quelle est ma part de responsabilité ?

Je vous recommande ce livre aux Éditions du Cram :
« Sortir gagnant de la rupture amoureuse » (en comprendre les causes afin de la prévenir)